Arrêtons de nourrir les rats

Malgré des opérations de dératisation régulières, les rats continuent de proliférer dans nos quartiers. Pour renforcer la lutte contre ce nuisible, la Ville lance cet été des campagnes de sensibilisation auprès des habitants pour adopter les bons gestes contre ce rongeur envahissant et dangereux pour notre santé.

Certains d’entre vous l’auront remarqué: les rats sont de plus en plus présents sur les trottoirs, dans nos jardins publics et nos résidences.

Tout au long de l ’année, la Ville , l’agglomération Grand Paris Sud et les bailleurs sociaux s’unissent pour lutter contre ce fléau en lançant régulièrement des campagnes de dératisation dans les bâtiments publics, les sous-sols et les immeubles.

Face à leur prolifération une dératisation de choc est d’ailleurs prévue au cours de l’été 2020. Pour l’accompagner, des actions de sensibilisation en porte à porte seront conjointement menées par les services de la Ville auprès des habitants en commençant par les quartiers les plus touchés. Elles se dérouleront dans le quartier du Champtier du Coq puis aux Passages d’ici le début du mois de juillet, suivies par d’autres au cours de l’été.

 

PORTEURS DE MALADIES

Que ce soit par sa morsure ou son urine,le rat représente un véritable danger pour l’homme. Son urine et ses déjections transmettent des maladies telles que la rage, le typhus ou encore le ver solitaire.

Un tiers d’entre eux sont porteurs de nombreuses bactéries. Parmi elles, la leptospirose qui peut provoquer l’insuffisance rénale et causer la mort dans 5 à 20% des cas. Dans les bâtiments, ils grignotent les fils électriques et peuvent être source d’incendies. Ils s’attaquent aux voitures en endommageant les durites et les sièges… Une cohabitation dangereuse pour notre santé qu’il est indispensable de ne pas entretenir.

 

UN ENVAHISSEUR QUI SE NOURRIT DE NOS DÉCHETS !

Les reliefs d’un repas abandonnés sur la voie publique, des déchets lancés par les fenêtres… Rien de pire pour attirer les rats à proximité de notre lieu de vie !

Si les différents acteurs de la Ville font au mieux pour que les actions de dératisation aient un réel impact, ils ne peuvent y parvenir sans l’aide des habitants. Car nos déchets constituent l’essentiel de son régime alimentaire.

Plus ils sont nombreux sur l’espace public plus cet opportuniste vit et se reproduit grâce à notre nourriture !

 


LES BONS GESTES POUR LIMITER LA PRÉSENCE DES NUISIBLES

• Ne pas jeter par les fenêtres les ordures ménagères ! C’est une des premières sources de nourriture des rats, passez le message à vos voisins !

• Ne nourrissez pas les chats et chiens errants ainsi que les oiseaux car les pigeons. sont aussi sources de dangers pour l’homme et de dégradation des bâtiments.

• Conservez vos aliments dans des boîtes hermétiques rangées dans des placards.

• Protégez vos déchets : ne laissez pas traîner vos sacs poubelle et placez-les à l’intérieur des bacs prévus à cet effet.

• Les bacs à ordures et composts doivent rester fermés et hermétiques pour empêcher les rats d’y entrer.

• Fermez systématiquement votre local poubelle après votre passage.

• En tant que propriétaire, veillez à ce qu’il n’y ait pas de trous sous votre toit, près des portes d’accès et autour des tuyaux et des câbles (risques d’incendies, altération des conduites d’eau et de gaz) pour empêcher les rats d’y accéder.

 

Télécharger le document de prévention « Stop aux rats dans notre ville »