Avis défavorable concernant la reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle pour 2019

Suite à la sollicitation de la Ville en reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle consécutifs aux glissements de terrains en raison de la sècheresse puis de la réhydratation des sols entre le 1er janvier et le 15 décembre 2019, la Préfecture a indiqué avoir émis un avis défavorable.

Les conditions décrites ne permettent pas d’obtenir cette reconnaissance inscrites à un arrêté ministériel du 29 avril 2020.