Mise en place de déplacements alternatifs

La Ville d’Évry-Courcouronnes et la Communauté d’agglomération Grand Paris Sud ont travaillé conjointement à l’aménagement de voies cyclables temporaires sur le territoire afin de favoriser les déplacements alternatifs aux transports en commun à partir du 11 mai 2020.

Les mesures annoncées lundi 28 avril par le Premier ministre en vue de la fin pressentie du confinement à compter du 11 mai impliquent pour de nombreux habitants l’usage des transports en commun et la difficulté du respect des distances physiques toujours requises, lors d’affluence aux heures de pointe notamment.

De plus, sur les 43 millions de déplacements quotidiens en Île-de-France, 70% des trajets font moins de 5km et l’usage du vélo parait, en plus des considérations écologistes, une alternative incontournable et sanitairement adaptée pour participer à la réussite du dé-confinement à venir.
Afin d’accompagner ce retour progressif à la « normale », éviter un recours massif à l’automobile et permettre le respect des distances entre les usagers, l’agglomération Grand Paris Sud et la Ville d’Évry-Courcouronnes, en tant que Préfecture de l’Essonne et ville la plus densément peuplée de l’Agglomération, mettront en œuvre dans les prochains jours des aménagements destinés à favoriser la pratique cyclable.

Réparti sur les voiries communales, intercommunales et départementales, un réseau de 28 kilomètres de pistes sera ainsi créé sur l’ensemble du territoire. Ces pistes emprunteront pour la plupart des voies déjà existantes, identifiées grâce à un marquage au sol, des pictogrammes…
Des parcs provisoires de stationnement vélo seront également implantés aux abords des voies de circulation cyclable.

Pour la plupart, ces aménagements sont une anticipation des mesures inscrites dans le Plan Vélo adopté par l’Agglomération en juin 2019 et en cours de réflexion par la Ville sur son périmètre d’intervention.

Après une phase d’observation et d’évaluation qui nous conduira peut-être à les faire évoluer, ces dispositifs pourront être étendus à la demande des maires sur les autres communes de Grand Paris Sud.

Le Gouvernement a annoncé mercredi 29 avril le déblocage de 20 millions d’euros par le ministère de la Transition écologique et solidaire afin d’assurer les réparations de vélos pour les Français – à hauteur de 50€ par habitant – et la création de places de stationnement temporaires.